mercredi 24 septembre 2014

Hiroshima mon amour

Marguerite Duras

Gallimard, 155 pages

1960





Hiroshima mon amour est l'histoire courte d'un couple adultère, lui Japonais d'Hiroshima, elle, actrice française en tournage dans la ville qui a subi le premier bombardement nucléaire de l'Histoire le 6 août 1945. Elle s'apprête à prendre un avion pour rentrer en France.

Marguerite Duras est l'auteur du scénario et des dialogues de ce film réalisé par Alain Resnais. Une dissertation sur la mémoire et l'oubli. (..)



Hiroshima et Nevers

Le début du scénario est marqué par une phrase scandée par le Japonais, "Tu n'as rien vu à Hiroshima, Rien" qui vient en réponse au récit, par la Française de ses visites en ville, place de la Paix, à l'hôpital, dans le musée. C'est le mois d'août 1957. Qui n'a pas vécu l'explosion de la bombe du 6 août 1945 et n'a pas assisté aux premiers instants d'après ne peut pas comprendre tant l'événement est incommensurable, indescriptible, absolu.
Marguerite Duras,
(Studio Lipnitzki-Roger-Viollet)

La mémoire et l'oubli. La Française a connu les heures sombres de l'occupation à Nevers. Elle y est tombée amoureuse d'un soldat allemand. Il sera tué et elle sera tondue à la Libération. Elle restera un an cachée dans la cave de ses parents avant de quitter la ville et de rejoindre Paris, au lendemain du 6 août.

Extrait du synopsis:

"Elle est restée dans une cave, tondue, à Nevers. C'est seulement lorsque Hiroshima est arrivé qu'elle a été assez décente pour sortir de cette cave et se mêler à la foule en liesse des rues.
Pourquoi avoir choisi ce malheur personnel? Sans doute parce qu'il est également, lui-même, un absolu. Tondre une fille parce qu'elle a aimé d'amour un ennemi officiel de son pays, est un absolu et d'horreur et de bêtise".

Voici les premières ligne du dialogue d'ouverture:

LUI: Tu n'as rien vu à Hiroshima. Rien
ELLE: J'ai tout vu. Tout
ELLE: Ainsi l'hôpital, je l'ai vu. J'en suis sûre. L'hôpital existe à Hiroshima. Comment aurais-je pu éviter de le voir?
LUI: Tu n'as pas vu d'hôpital à Hiroshima. Tu n'as rien vu à Hiroshima.

Hiroshima mon amour, un film d'Alain Resnais, scénario et dialogues de Marguerite Duras, avec Emmanuelle Riva et Eiji Okada










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire